"Guide pratique" de la station du Pic de Château Renard

 Introduction Conditions des séjours Accès et départ de l'observatoire Vie à la station Instrumentation
1 - Description 2 - Recommandations 3 - Téléphone 4 - Hygiène 5 - Eau gaz électricité 6 - Orages 7 - Vêtements


Vie à la station

1 - Description de la station (cf. plans)

  • La base scientifique est constituée d’une coupole de 7m50 de diamètre abritant le télescope de 62 cm. On y accède par un escalier en bois depuis un tunnel. L'ouverture de la trappe de la coupole est motorisée, par contre la rotation reste manuelle.
    Un plancher en bois permet l'accès au télescope et à son instrumentation focale.
    La salle de contrôle se trouve à côté de la coupole.
    Un local de rangement du matériel de l'observatoire et un atelier sont aménagés sous la coupole.
    Sous l'escalier d'accès à la coupole, le local de spectroscopie.
     
  • La base vie est composée d'une cuisine équipée, d'une pièce de stockage attenante, d'un séjour, d'une chambre collective à 4 lits superposés 2 à 2 et d'une salle de bain (lavabo + baignoire). Les WC se trouvent dans le couloir de passage. Une seconde chambre  collective à 8 lits superposés 4 à 4 (châlits), se trouve sur la droite en entrant dans la station.
    Il est conseillé de stocker les denrées périssables dans la cave performante située sous le couloir d'entrée de la station.
    Sécurité
    : des détecteurs de gaz et de CO2 sont inclus dans la base vie et les châlits. Une pharmacie, une couverture de survie et des extincteurs sont disponibles.
     
  • Un bâtiment indépendant de la station, contient 2 groupes électrogènes décrits plus bas (électricité).
     
  • Une caravane (possibilité de deux couchages ) en cas d'urgence (incendie,...)

2 - Recommandations

La vie à la station doit permettre à chacun de concilier à la fois l'agrément de la montagne et un certain nombre de servitudes:

  • Avertissez votre entourage de l'impérative nécessité de ne pas téléphoner en matinée afin de respecter le sommeil des observateurs nocturnes. 

  • Enregistrez sur le cahier de station, le forum ou les "fiches" destinées à cet effet les éventuels incidents d'environnement  (pannes, fuites, disparition de matériel, problèmes divers).

  • Toute modification des installations ne pourra être effectuée sans l'autorisation préalable d'Astroqueyras et sera IMPERATIVEMENT notée avec précisions sur le "cahier de station", le forum ou les "fiches" destinées à cet effet.

Réserve de nourriture :

  • L'observatoire dispose d'une réserve d'épicerie principalement destinée aux missions hivernales ou aux cas de blocage météo à la station.
    Cette réserve est reconstituée chaque automne.
    Nous demandons aux missions estivales de puiser au maximum de leurs besoins dans cette réserve afin d'éviter un gâchis financier et moral lié au fait de jeter en fin de compte un certain nombre de produits non consommés dont la date de péremption est passée
    Il s'agit essentiellement de produits de base aux prix payés dans les supermarchés de la  région. Les missions estivales ont la chance de pouvoir monter des produits frais, l'effort de solidarité que nous leur demandons ne consiste qu'en un peu d'attention.

3 - Téléphone :

La ligne est uniquement réservée aux communications de "service" ou à la réception de communications personnelles après 12h. Il est vivement conseillé d'utiliser une carte téléphone pour vos appels personnels

  • Le but est d'utiliser une ligne téléphonique appartenant à un tiers  (en l'occurrence, AstoQueyras ) et que les coûts de la communication ne soient pas facturés à ce tiers.  Vous avez deux possibilités.
    1_Acheter une carte "prépayée"
    2_Acheter une carte "VIVA"
    Détails ci dessous :
    1 - Vous achetez dans un bureau de tabac, la poste, etc... une carte de téléphone "à gratter" pré-payée, mais ATTENTION ... ne pas confondre avec la carte à puce utilisable seulement dans les cabines). Pour appeler un correspondant,  vous devez composer le 3055 (ou un autre numéro suivant le fournisseur de la carte),
    - un répondeur vous demande de composer le numéro de la carte (numéro obtenu après "grattage", suivi du numéro demandé.
    => Le crédit de la carte est directement débité du coût de la communication.

    2 - Demander à France Télécom une carte VIVA (gratuite), qui possède un numéro et un code confidentiel.
     Le numéro peut-être tout simplement celui de votre propre numéro de téléphone.
     Pour utiliser la carte VIVA sur le téléphone d'un tiers, il suffit de composer le numéro gratuit 3010.
     Un répondeur vous demande de composer le numéro de la carte, son code confidentiel et le numéro à appeler.
     =>Les coûts de la communication seront débités sur votre compte téléphonique.
    Note :  La carte VIVA est une carte virtuelle. France télécom donne à l'utilisateur "un morceau de plastique" sur lequel il y a quelques renseignements et un beau sigle "France Télécom", mais la possession de "ce morceau de plastique" n'est pas indispensable. Il suffit d'avoir mémorisé: 1 - le numéro d'appel 3010, 2 - le numéro de la carte (généralement on le connaît déjà par cœur, car c'est son propre numéro de téléphone), 3 -son code secret.

4 - Hygiène et maintenance des installations

  • Vous veillerez à la propreté et à l'ordre des lieux (salle de bain, chambres, cuisine...), particulièrement le jour où le groupe suivant arrive.

  • Lors de votre départ, débarrassez la station de toute denrée périssable (aliments, résidus de poubelles), bouteilles vides, etc...

  • Le matériel et les outils utilisés seront rangés à leur place après usage.

Les visites de randonneurs ou les demandes de séjours nocturnes "sauvages"

  • L'accueil de randonneurs et la visite de la coupole peuvent être organisés tous les après-midi. Le mieux consiste à faire une visite guidée par petit groupe. Un quota de 15 personnes au plus, dispersé en bordure de la coupole, est la meilleure solution.
    Veillez à ne laisser aucun matériel coûteux ou fragile à portée de main des visiteurs et effectuez la visite à deux personnes; l'une donne des explications, la deuxième surveille. Bien entendu, vous pouvez agrémenter les visites par des panneaux (photos, textes,...).
    Il est néanmoins interdit :
    - de faire monter le public sur le ring.
    - de faire visiter la base vie et de faire des observations diurnes avec le télescope.

    Un livre d'or est laissé pour recueillir les signatures et les impressions des touristes.

    De plus, des cartes postales sont présentées pour être vendues
     

  • Si vous êtes contacté par des personnes extérieures souhaitant séjourner dans les parages (astronome amateur dans le meilleur des cas), la réponse doit être claire:
    =>   L'observatoire se trouve dans la Parc naturel de Queyras. La personne doit être autonome de A à Z et ne peut faire de camping sauvage au même endroit plusieurs jours. Sa montée est autorisée en véhicule à partir du moment ou celle-ci récupère un laissez-passer auprès de la Mairie et après accord téléphonique entre le responsable de mission et la Mairie. Ce formaliste est demandé par la municipalité et nous devons nous y conformer.

5 - Sources d'énergie et de confort :

L'eau :

  • L'eau courante (non potable)

    En période estivale :
    Cette eau provient de la fonte des neiges. Elle est non potable sans être bouillie ou filtrée et re-minéralisée, mais sert pour tout autre usage (douche par ex.). Elle est stockée dans deux citernes de 10 000 litres et une citerne de 4000 litres.    
    Un barrage avec motopompe, installé en aval des congères, permet de remplir les citernes.
    Les missions du mois de juillet veilleront à remplir régulièrement les citernes jusqu'à épuisement du névé.

    => Consulter les "Supports techniques" du site web de l'association pour plus de détails.
    La commutation des citernes (4kl et 10klitres) se fait par basculement de deux robinets "pompier" situés dans le cellier de la base vie.
       
    A partir du moment ou la station vit sur son stock de 24 000 litres, votre consommation doit être impérativement limitée à 1m3 maximum par semaine et par groupe. 
    Pour cette raison, le lavage d'effets personnels est interdit et une seule douche par semaine et par personne est possible.
    La chasse d'eau des toilettes utilisant près d'une dizaine de litres, il est conseillé d'utiliser l'économiseur d'eau de cette chasse.

    En période hivernale
    :
    Aucune installation sanitaire ne fonctionne.
    Ne pas verser d'eau dans les éviers ou lavabos.
    Toilette réduite au minimum.
    Utiliser les WC extérieurs. (Un WC chimique est disponible en cas de tempête).

  •  
  • Eau potable

    Période estivale :
    Un stock d'eau potable est mis en place dans la cave sous la forme de bidons de 5 litres vendus à la pièce. Des conteneurs de 20 et 50 litres sont également disponibles dans lesquels chaque groupe peut stoker ses propres provisions (compter 2 à 3 litres par personne et par jour) cependant, l'association ne peut en garantir la qualité alimentaire.
     
    Période hivernale
    : 
    Au cas ou ce stock est épuisé, il est possible de filtrer une eau de neige fondue à l'aide d'un filtre céramique situé à la station. Cette neige fondue peut être bue à condition de restituer les sels minéraux par adjonction de sels et/ou de sucres.
    => Consulter les "Supports techniques" du site web de l'association pour plus de détails.
    ! Ne pas verser d'eau dans les éviers ou lavabos.

Le Gaz :

  • Le gaz est fourni par 4 bombonnes de propane situées à l'extérieur de la station.
    Le gaz alimente la cuisinière, le chauffage de la pièce commune ainsi que le chauffe-eau.
    Deux bombonnes similaires permettent le chauffage des châlits. Il est important de n'ouvrir qu'une seule bouteille à la fois.
    => Consulter les "Supports techniques" du site web de l'association pour plus de détails.

Electricité :

La station dispose :

  • de panneaux solaires EDF associés à des batteries 48V et un convertisseur 48V / 230V . 
  • d'un groupe électrogène principal de 7,5KVA de secours, destiné principalement à recharger les batteries en cas d'ensoleillement insuffisant ainsi qu'un groupe secondaire de 4,5KVA.  Ils sont abrités dans un local extérieur adapté.
  • Toutes les 100 heures de fonctionnement, le groupe électrogène doit obligatoirement subir une vidange. C'est une manipulation relativement simple à effectuer.

    => Consulter les "Supports techniques" du site web de l'association pour plus de détails.

6 - Attention! Orages

Bien qu'assez rares, ils présentent des risques pour la station.

Consulter la procédure de sécurité du Guide technique du site web

  • débrancher les prises électriques et les éloigner de 1m,
  • débrancher la prise de téléphone qui se trouve dans la coupole,
  • déconnecter l'alimentation PTT  et  le câble d'arrivée PTT du rack situés dans la chambre de la base vie.

7 - Les vêtements et protections personnelles

  • Période estivale : A 3000 m, même en plein été la température diurne dépasse rarement 15°C et descend la nuit aux alentours de 0°C. Il est conseillé de prendre des vêtements chauds ainsi qu’un coupe-vent (K-way ou Gortex; attention, le "polaire" n'est pas un coupe vent!).
     Vous devez venir avec votre sac de couchage.

  • Période hivernale : La température descend parfois à –20°C voire –30°C. Il est impératif  de prendre des vêtements très chauds, bien adaptés à ces températures. Il est recommandé de mettre plusieurs couches de vêtements, ainsi qu’un coupe-vent (Kway ou Gortex;  
    !Le polaire n'est pas un coupe vent!). L'hébergement ne propose pas de  draps pour les lits; nous vous conseillons de venir avec votre sac de couchage+ "sac à viande conseillé"(housse en drap). . Il peut faire entre + et -5° C le matin au réveil si comme il est recommandé, le chauffage a été coupé pour la nuit.

  • Eté comme hiver, à cette altitude, le soleil est nettement plus dangereux que sur la plage. Compte tenu de la température, les coups de soleil s’attrapent sans que l’on s’en aperçoive et les risques d'ophtalmie (aveuglements UV) ne sont pas négligeables. Prenez crème et lunettes traitées UV avec vous ou achetez-les au village si vous les avez oubliées !